Relais reste collé après 2 utilisations...

Portrait de tikeytak

Bonjour,

Je rencontre un problème lors de l'utilisation d'un relais commandé en 3V, avec une capacité de 10A en 220V, et alimentant un moteur de VMC 220V 40Watts.

Le relais allume le moteur une fois ou deux et ensuite refuse de couper (càd de ré-ouvrir le circuit pour que le moteur s’arrête), le moteur continue de tourner et je n'entends plus le "clic" du relais. Même si je débranche la charge, le relais ne "clic" plus.

Ce même relai fonctionnait très bien lorsque je l'utilisais sur un circuit 12V au lieu de 220V (j'alimentais un ventilateur de PC).

Le relais en question :
https://www.aliexpress.com/item/32925803766.html?spm=a2g0s.9042311.0.0.27424c4dRsuaFD

Qu'en pensez-vous ? A quel moment commets-je une erreur ?

Cordialement.

P.S. : j'ignore si la présentation est obligatoire, perso je me couche assez tôt, je me lève tôt également, j'aime bien la pizza mais je me force quand même à manger bon pour la santé, sinon hier j'ai fait le courses...

Portrait de Alex

Bonjour,

C'est surprenant si c'est seulement un moteur de 40W, tu as une datasheet/specs du moteur?

Un mode de défaillance des relais est lorsque les contacteurs fondent et maintiennent le relai en position connecté. Cela arrive lorsque le courant passant dans les contacteurs est trop élevé. Dans le cas d'un condensateur "l'inrush" peut être astronomique et tout à fait créer ce problème (c'est du vécu). Si tu as un multimetre capable de mesure le courant maximum au moment de l'activation ca pourrait mettre sur la voie. Un schéma de ta commande du relai pourrait aussi aider a comprendre le soucis.

Portrait de hercule124

Bonjour,

tu es loin du courant max du relais, il y'a peut être un arc électrique trop important qui colle le relais, essaye de rajouter sur ton module un rc snubber pour limiter l'arc électrique.

http://paulorenato.com/images/stories/rc_snubber/schem1.png

Portrait de tikeytak

Merci pour vos réponses,ça me rassure, je me sens tout de suite moins seul devant ce problème insoluble et qui m'a déjà couté 3 relais...

La VMC en question est celle-ci.

https://www.systemair.com/fr-CH/Suisse/Produits3/fans--accessories/ventilateurs-circulaires/ventilateurs-circulaires/rvk/rvk-125e2-a1-ven.-gaine-plasti/

On me dit pour un moteur de frigo qu'il faut ajouter un condensateur en parallèle du moteur pour éviter l'arc électrique. Serait-ce la même chose ici ?

Portrait de Jetfuzz

Hello tiketak
Utilisant beaucoup de relais dans nos développement pro, et ayant aussi été confronté au inrush !! (moteur de pompe de chauffage de 10 a 30 W), le contact peux effectivement coller très vite.
les fabricants de relais nous on proposé des relais inrush, prévu justement pour ces courants d'appels qui sont tout bonnement faramineux. Depuis plus de problème.

Mais a priori ton moteur peut être piloté en vitesse (d'apres ton lien), en agissant sur la tension.
donc pas d'inrush puisque pas d'electronique dans le moteur.
etant fan d'aliexpress, je doute de la mauvaise qualité du relais, mais je pense que la conclusion est bien là, le relais est mort.

codialement Jetfuzz

 

Portrait de tikeytak

Donc pour être certain faudrait-il que je connecte un ampèremètre dans le circuit ?

J'ai un multimère qui supporte jusqu'à 20A chinois (c'est comme les "minutes Windows"), je peux le mettre en série dans le circuite 220V ? ou c'est trop dangereux et faudrait que je trouve un ampèremètre à pince ?

Portrait de Alex

Tu peux mesurer la résistance interne de ton moteur? (Avec un multimetre par exemple)

Portrait de tikeytak

Ça m'affiche 206 Ohms entre les bornes du moteur (càd la prise 220V).

Qu'en penses-tu ?

Portrait de wolfram69

Pour supprimer tous problèmes, tu devrais utiliser un triac pour réalise la commutation 240 v, pas de contacts, pas d'arc électrique, pas de soudure !

Portrait de tikeytak

J'aimerai quand même comprendre ce qu'il arrive à mon relais ?

Et puis l'utilisation d'un triac ne m'intéresse pas vraiment, car ça pose d'autres problèmes sur lesquels je ne souhaite pas m'étendre ici car ce n'est pas le sujet.

Cela-dit, merci quand même pour la suggestion !

Portrait de wolfram69

Explication pour la soudure de tes contacts :

Le moteurs, comme tout appareil comportant des bobinages ont un courant d'appel magnétisant qui peut atteindre des intensités incroyablement élevées. Comme les contacts sont prévus pour une dizaine d'ampères au maximum le passage de ce courant au démarrage provoque un arc électrique qui peut provoquer une soudure des contacts qui par le faite ne se séparent plus. Il est possible que ces contacts fonctionnent une voir plusieurs fois si tu as la chance d'établir le contact au moment ou le réseau 220 v (qui est en réalité proche de 237 volts efficace mais 270 de pointe à pointe )  passe par 0 ou une tension assez basse c'est d'ailleurs pour cette raison que les triacs résistent très bien. Tu dois savoir que le réseau EDF en France comme dans tous les pays est un courant alternatif dont le fil qui correspond à la phrase passe tous les 10 millisecondes du plus au moins par rapport au neutre et inversement 10 millisecondes plus tard selon une sinusoïde. 10 millis + 10 millis donne 20 millisecondes  pour une alternance complète ce qui correspond au 50 Hz !

Tu ne veux pas utiliser de triac c'est ton droit !

N.B: il faut savoir que le courant magnétisant est inversement proportionnel plus grand avec la puissance de l'appareil concerné.

Mais bon je dis cela mais c'est juste ce que je pense !

Portrait de tikeytak

Oui, 50Hz je comprends parfaitement, 50 battements par secondes. Le réseau EDF pas tout à fait (du tout :-) ) à 220V ça aussi je connais.

Par contre l'inrush ou courant d'appel, là j'ai une question : comment fais-je pour le mesurer ?

Et quelle est l'idée derrière l'histoire du condensateur en parallèle de la charge sur le relais ? (bullshit ou pas ?)

Encore merci pour ton aide !

(vous parlez à un ingénieur informaticien profane dans l'électronique mais qui ne demande qu'à s'instruire)

Portrait de wolfram69

Comment mesurer, je pense qu'un oscilloscope peut faire l'affaire avec un shunt adapté mais je ne suis pas spécialiste de labo !

Le condensateur sert à réduire l'impédance avec la formule pour une pulsation nulle se qui reviendrait en théorie à faire de ce circuit une simple résistance. Par contre pour un moteur le problème est plus complexe et je ne me risquerais pas plus avant dans les explications. Alex saura certainement être plus précis sur ce sujet sachant qu'il y a en plus un facteur important qui est l'inertie mécanique d'un moteur et de ce qu'il entraîne ! C'est pour cette raison que les moteurs ne sont pas pilotés par des relais mais des contacteurs avec des pôles en matériaux bien spécifiques et de géométrie adaptée à ce genre d'application. Les relais sont adaptés pour des charges non inductives ! C'est aussi pour cette raison que les moteurs de très fortes puissance sont en général alimentés par des variateur de vitesse qui font offices de limiteurs. Avant l'apparition de l'électronique de puissance, on utilisait des contacteurs à gradins (plusieurs étages de résistances de fortes puissance) pour limiter les intensités.

Voilà ce que je peux t'apprendre et ce sera le point final en ce qui me concerne.

Portrait de tikeytak

D'accord, je comprends un peu mieux, en tous cas tes explications sont limpides, merci beaucoup d'avoir pris la peine de les rédiger.

Je me doutais bien que ce n'était pas si simple que cela (moteur + relai), mais à ce point, je suis agréablement surpris par l'idée qu'il me reste encore tout un monde à découvrir, mais en autoditacte c'est parfois compliqué.