Drivers de moteurs PAP - Débutant

Portrait de demandeinfos

Bonjour,

Je souhaiterais réaliser le montage suivant : 1 carte Arduino UNO + cnc-shield pour UNO + Nema 17 + 12V 400W + drivers DRV8855

Comme je débute je galère un peu pour comprendre le fonctionnement des drivers vis-à-vis du courant. Voici ce que j’ai compris :

- pour les drivers DRV8855 si j'ai bien compris le principe, avec cette solution s'ils sont réglés sur l'ampérage maximum il n’y aura pas de risque de leur surchauffe car ils peuvent allés jusqu'à 2.2A/phase et les moteurs uniquement à 1.68A/phase.

- par contre avec le modèle de driver A4988, comme ils sont au maximum à 1.75A/phase, au maximum de l’utilisation du moteur il peut y avoir de la surchauffe.

- pour ces deux drivers, si on baisse l’ampérage du driver on « bride » le moteur sans risque pour la carte.

Merci pour vos éclaircissements,

Bon après-midi.

Portrait de brossden

Non ce n'est pas le rôle principal d'un driver de stepper mais je serais plus explicite demain

Bonne soirée ô

Portrait de demandeinfos

Bonjour,

D'accord, merci d'avance pour les explications.

Pour préciser ma question, je cherche en fait à comprendre l'histoire du Vref avec le DRV8855 et sa méthode de réglage pour eviter tout problème de surchauffe.

Pour le réglage, j'ai bien trouvé quelques tutos sur Internet mais je ne vois pas l'ordre dans laquelle réaliser les opérations. Ça doit être évident pour ceux qui le font très souvent, du coup, les tutos zappent les étapes du tout départ.

Si on dit que tout est bien monté (Arduino+Shield+pilotes+moteur), que la carte Arduino est reliée à l'USB du PC et le Shield relié à l'alimentation non allumée, est-ce que c'est là que j'allume l'alimentation et qu'il se règle (sachant que les moteurs ne tournent pas) ?

Bonne journée.

Portrait de brossden

Bonjour

Comme promis voilà les explications que tu attends !

Les drivers sont avant tout des pilotes qui possèdent dans le cas le plus fréquemment utilisés surtout en Arduino 4 sorties qui vont gérer l'alimentation les bobines des steppers (moteurs pas à pas).

Ces steppers sont constitués de deux groupes de bobines qui formes des électroaimants. Vas voir sur le ICI  pour essayer de comprendre comment marche un stepper. Pour faire tourner ces steppers il faut alimenter successivement ces groupes d'électroaimants selon des cycles bien précis qui correspondent à chaque pas ( Un pas fait tourner le moteur de un Xième de tour selon le modèle en général 1/200 éme de tour.) selon l'ordre d'alimentation de ces bobines on peut les faire tourner dans un sens ou dans l'autre et même diviser chaque pas en plusieurs petites étapes. Le rôle du driver est de réaliser ce cycle sans que tu es besoin de t'en soucier. Pour ce faire il comporte, dans un premier temps, deux entrées DIR et PUL ou STEP. La première permet de choisir le sens de rotation. Avec DIR pour DIRection au 0 Volt il tournera dans un sens et Dir au 5 Volt il tournera dans le sens inverse. L'entrée STEP ou PUL  pour PULl "Tirer" en anglais fait progresser, à chaque impulsion appliquée à cette entrée,  le moteur d'un pas ou d'une étape de pas selon 3 entrées MS1 MS2 et MS3 (MicroStep) qui selon le potentiel où elles sont relier divisent chaque pas par 1 2 4 8 16 ou 32 étapes. Cela permet d'augmenter le nombre d'impulsions nécessaires pour faire réaliser un tour au moteur donc qu'augmenter la précision de l'angle de rotation du moteur. Contrepartie, plus il y a d'étapes pour chaque pas, moins le moteur tournera vite, mais on gagne aussi du couple moteur. Plus on soumet l'entrée PUL à une fréquence élevée plus le moteur tournera vite, mais la limite est vite atteinte suivant les moteurs que j'ai pu utiliser entre 300 et 400 tours minute était le maximum pour conserver une fiabilité et un bon couple. Lorsque on dépasse la fréquence maxi le moteur se met à grogner et ne tourne plus ! Il est évident que si l'on crée des subdivisions de pas le moteur tournera encore moins vite.

Il y a une autre entrée ENA pour ENAble en Anglais, selon le 0 ou le 5 Volt appliqué à cette entrée le moteur sera alimenté ou non. C'est à dire que même sans tourner le moteur peut être bloqué ou libre de rotation.

Voilà j'espère avoir été clair si tu n'as pas compris quelque chose donne-moi les points bloquants je tenterai de mieux t'expliquer.

Portrait de demandeinfos

Bonsoir, je lirai a tête reposée le post demain et je reviens si besoin.

Merci et bonne soirée.

Portrait de brossden

Bonjour demandeinfos

Pour ma part, mais ce n'est que mon avis je n'utilise que des drivers TB6600 ils sont super :

  • Tu peux limiter le courant des moteurs uniquement par des switches.
  • Tu peux choisir le nombre de micros pas tout aussi facilement aussi par des switches.
  • Les trois entrées ENA, PUL et DIR sont disponibles aussi bien en commande positives ou négatives.
  • Le refroidissement par un dissipateur de bonne taille est parfait.
  • Le prix est très chez les Chinois est très raisonnable.

Sur une dizaine de drivers je n'ai eu absolument aucun soucis même en aillant fait des erreurs de polarité ils sont protégés pour cela.

Si je peux te donner un conseille utilise ce genre de produit tu n'auras aucun problème avec du Nema 17 au  Nema 42 bien qu'ils annoncent des intensités supérieures je n'ai jamais atteint ces valeurs même sur une CNC en usinant de l'ACIER !! le tout en 24 Volt.

Bonne journée à tous

Portrait de demandeinfos

Bonsoir,

Merci pour ce retour, du coup j'ai une question en lien avec mon premier post où je propose le montage avec le tb6600.

Si je voulais monté un 2ème moteur, comment procéder avec ce montage ?

Bonne soirée.

Portrait de brossden

Je ne vois pas pourquoi tu postes sur deux sujets pour les mêmes questions Alors pour moi ce sujet est clos, je n'y répondrai plus. Je ne vois pas l'intérêt de me répéter !

Portrait de demandeinfos

Bonjour,

Au départ c'est pas les mêmes, on va dire qu'au bout d'un moment ça c'est croisé.

Je clos le sujet, je pose ma question sur l'autre.

Bon dimanche.

Portrait de brossden

Ok bonne continuation !